Il nous restera toujours les souvenirs…

Le décès récent et subit d’un collègue de travail me force, au beau milieu de mes vacances estivales, à faire quelques constats et réflexions une fois le choc passé.  Je prends donc quelques instants pour rédiger le tout et, ainsi, tenter d’exorciser le « hamster qui tourne dans ma tête » depuis 3 jours…

La vie est si fragile

Oui, Luc De LaRochelière avait bien raison dans sa chanson Si fragile parue en 1990, particulièrement populaire lors de la tenue des téléthons Enfants Soleil et toujours aussi d’actualité :

On ne choisit pas toujours la route

Ni même le moment du départ

On n’efface pas toujours le doute

La vieille peur d’être en retard

Et la vie est si fragile

Pourquoi, lui qui venait de se remettre au vélo et mordait dans la vie, a-t-il fait une sortie fatale ?  Comment un homme d’à peine 42 ans, au mitan de sa vie et apparemment en bonne forme physique peut-il succomber, sans avertissement, à un malaise cardiaque ?  Pourquoi une personne généreuse et dédiée aux autres peut-elle disparaître de façon si ingrate ?

On ne choisit pas toujours la route

Ni même le moment du départ

Autant de questions qui sont sans réponses pour moi et bien d’autres, mais qui nous rappellent comment il est important de jouir de chaque moment de la vie, comme s’il s’agissait toujours du dernier.  Un sérieux rappel sur la nécessité de profiter de la vie et de miser sur les éléments positifs qui nous entourent au lieu de s’apitoyer sur son sort et continuellement voir le verre à moitié vide.

On n’efface pas toujours le doute

La vieille peur d’être en retard

Hier, on organisait la journée dédiée aux finissants…  Demain, ç’aurait été la première rentrée tant attendue avec deux autres collègues masculins – le trio des boys de 6e année…

Et la vie est si fragile

Des témoignages qui soutiennent l’effet enseignant

Les décès sont des événements tragiques, mais les témoignages qu’ils génèrent révèlent souvent la grandeur des êtres disparus.  Celui de mon collègue n’est pas différent.  À voir les mentions et commentaires sur Facebook et tous les messages ou témoignages qui affluent par courriel, l’enseignant qu’il était en a certainement marqué plus d’un.  Nombreux ont été les anciens élèves à souligner combien il les avait influencés positivement.  Par des gestes, des regards, des paroles, des routines et combien d’autres choses qu’il accomplissait et qui, sans nécessairement le savoir ou même le vouloir, ont laissé une marque indélébile chez plusieurs de ses élèves.  C’est impressionnant le pouvoir qu’on « confie » à un enseignant alors qu’il prend en charge un groupe d’élèves.

Crédit photo: iStock

Être enseignant c’est d’abord faire découvrir des notions aux élèves et leur offrir des situations pour qu’ils développent des compétences, mais c’est tellement plus à la fois.  Et ça, Alexandre l’avait compris !  En effet, il ne ratait jamais une occasion pour essayer de leur inculquer des valeurs qu’il jugeait importantes, pour les inciter à développer leur autonomie et leur sens de l’organisation, pour leur transmettre sa passion pour l’histoire, …  Bref, il tentait, par différents moyens et dans différents contextes, de les inspirer.  Et c’est précisément ça qui a marqué la plupart de ses anciens élèves.  C’est de ça qu’ils se souviennent.

« Je dois une bonne partie de ma persévérance à monsieur Alexandre et je lui en serai toujours reconnaissante.  Sans le savoir, il est le genre de personne de passage dans la vie d’un élève du primaire, mais qui le marque pour très très longtemps » Emmy

Bien sûr, ils se remémorent aussi le code de correction, la méthode de résolution de problèmes, la Légion Saint-Joseph lors des récréations enneigées, … mais ce n’est pas ce dont ils témoignent quand ils pensent spontanément à leur défunt enseignant et que leurs souvenirs font surface.  Alexandre était plus que ça.

Certes, la perte de cet enseignant dévoué, impliqué, rigoureux, serviable … est tragique, mais les témoignages, messages et gestes posés depuis son décès nous auront tout de même permis de nous rappeler tout ce qu’il a accompli pour les centaines d’élèves qui lui ont été confiés durant sa carrière et l’effet qu’il aura eu comme enseignant dans leur parcours de vie.  Repose en paix Alexandre !

2 réflexions sur “Il nous restera toujours les souvenirs…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s