Des anges gardiens

Le concept s’est installé au printemps dernier et, au plus fort de la crise de la COVID-19, le Québec remerciait ses anges gardiens quotidiennement.  Les téléspectateurs qui assistaient alors à chacun des points de presse attendaient avidement que le premier ministre élise les anges gardiens du jour et leur offre ses remerciements les plus sincères.  On a alors, avec raison, largement parlé des préposés aux bénéficiaires (PAB) et on a, notamment, remercié le personnel des services d’urgence ou celui des épiceries et dépanneurs qui, disait-on, mettaient leur vie en jeu pour maintenir les services d’alimentation.  On a même vu des parades pendant lesquelles les puissants gyrophares scintillaient et les tonitruantes sirènes retentissaient.  On ne ménageait rien pour nos anges gardiens.  C’était au printemps…

Aujourd’hui, 5 octobre, la crise de la COVID-19 se poursuit.  Aujourd’hui, 5 octobre, les écoles du Québec sont ouvertes (bien que plusieurs classes soient fermées et vivent l’enseignement à distance).  Aujourd’hui, partout dans le monde, c’est une journée bien spéciale dans le monde de l’éducation ; c’est la journée mondiale des enseignant(e)s initiée par l’UNESCO en 1994.  Cette année, c’est l’occasion de mettre la profession enseignante à l’honneur dans le monde entier, de faire le point sur les progrès accomplis et de mettre l’accent sur ceux et celles qui sont au centre des efforts déployés en vue d’atteindre la cible mondiale de l’éducation : ne laisser personne de côté.  D’ailleurs, conjointement avec d’autres dirigeants d’organisations dédiées aux enfants et à l’éducation, la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a fait cette déclaration :

« Pendant cette crise, les enseignants ont une fois de plus fait preuve de grandes qualités de leadership et d’innovation, veillant à la #continuitépédagogique et à ne laisser aucun élève de côté.  Partout dans le monde, ils ont travaillé individuellement et collectivement pour trouver des solutions et créer de nouveaux environnements d’apprentissage pour leurs élèves, afin d’assurer la poursuite de l’enseignement.  Leurs conseils sur les plans de réouverture des établissements et le soutien qu’ils fournissent aux élèves dans le cadre du retour à l’école est tout aussi important. »

Je souhaite donc, à mon tour, souligner tout le travail qu’ils ont accompli au printemps dernier et qu’ils accomplissent depuis cette rentrée historique.  Leur engagement, leur dévouement et leur professionnalisme ont toujours été reconnus à travers les époques.  De nos jours, c’est encore plus vrai et remarqué de tous.  La rapidité avec laquelle ils se sont retournés pour assurer une continuité pédagogique à distance, la créativité démontrée pour faire autrement, la résilience manifestée devant les obstacles imposés par un nouveau contexte de travail, l’importance accordée à chacun de leurs élèves au niveau des apprentissages et la bienveillance démontrée dans différentes situations sont autant de preuves tangibles des qualités que je leur reconnais et que j’admire depuis longtemps.

Crédit photo: iStock

Nous voici maintenant à l’automne.  Port d’équipements de protection individuelle (EPI), nombreuses absences quotidiennes chez les élèves, nouvelles routines pour se conformer aux règles sanitaires imposées, développement accéléré de compétences technologiques, enseignement à distance, etc.  Autant de contraintes que les enseignant(e)s (et nombre d’autres catégories de personnel des écoles…) surmontent quotidiennement, au plus grand bonheur de leurs élèves, pour assurer la poursuite des apprentissages.  Autant d’arguments pour moi d’affirmer qu’ils sont de réels anges gardiens de l’éducation.  Je n’attendrai donc pas une conférence de presse de nos élus pour le clamer ou encore une démonstration populaire avec fanfare et trompettes pour l’illustrer.  Non.  Aujourd’hui, j’ai déjà toutes mes raisons pour célébrer nos anges gardiens et rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui, par leurs actions quotidiennes, influencent les enfants qu’on leur confie.  Bonne journée mondiale des enseignant(e)s !

Une réflexion sur “Des anges gardiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s